Non catégorisé

Pour nous contacter, merci d'utiliser le formulaire ci-dessous.

Votre nom *
Votre prénom *
Votre adresse e-mail *
Votre message *

SOPHROLOGIE ET CONSCIENCE N° 80

 

« L’évolution nous a doté d’un autre mode d’approche, qui a le pouvoir de nous transformer. On l’appelle la conscience. »

 

21ème année – Novembre 2015

ISSN : 2108-380


 

SOMMAIRE

- Edito

- Infos sophro FFDS, citations

- Les journées sophro à Salon de Provence

- Les 4 sentiments positifs de Patanjali

- Théorie des 5 systèmes d'intégration

- Histoires indiennes: Les souvenirs incroyables de Shanti Devi

- Terpnos logos : SDB par systèmes

- Nouveaux sophrologues

- Les18èmes Rencontres de la FFDS 2016

 

 

 

 

 


 

EDITO

 

Caycedo dit un jour que l'on ne pouvait éternellement resté tourné vers un mur. Il faisait référence à la pratique de la méditation du 3ème degré inspiré du Zazen qu'il avait pratiqué ainsi, face à un mur. Il créa alors le 4ème degré qui mettait l'accent sur les valeurs de l'être.

 

Quand on travaille sur les valeurs, les questions que l'on se pose, sont:

- Quelle valeur est la plus importante pour moi ?

- Comment puis-je la mettre en pratique concrètement dans mon quotidien ?

- Quels sont les obstacles à sa mise en pratique ?

- Comment contourner ces obstacles ?

- Comment être conscient du non respect de cette valeur ?

 

En trouvant les réponses à ces questions, nous pourrons sans doute vivre un peu plus en paix, avec nous-mêmes et avec les autres.

En trouvant les réponses à ces questions, nous pourrons définir de nouvelles intentions à nos séances, à nos pratiques.

 

Nous pourrons mettre en place des pensées positives qui remplacerons peu à peu les pensées négatives qui nous font souffrir et bloquent l'accès aux états de sérénité que l'enseignement de la sophrologie nous promet.

Bonne pratique!

 

Thierry

 

Cette revue est la dernière de l'année 2015. Pour 2016, faites-moi parvenir vos articles.



Infos sophro FFDS

Commande des cartes (gratuites)

Vous pouvez ne commander que la grande carte 21 X 13,5. Joindre alors une enveloppe 23 X 16  timbrée (0,68 euro) et libellée à votre adresse

Vous pouvez également commander la grande carte 21 X 13,5 + 42 cartes de visite pliées. Joindre une enveloppe 23 X 16  timbrée (1,75 euro) et libellée à votre adresse

Vous pouvez ne commander que les cartes de visite pliées (45), mais pas de grande carte, pour également 1,75 euro.

Faites parvenir votre commande à:Céline Capela, 2 rue du Nord, 30130 Pont Saint Esprit. Pensez à bien écrire votre adresse sur l'enveloppe retour jointe à votre courrier.

Pour faciliter le travail de secrétariat, nous vous demandons donc d'envoyer une enveloppe timbrée; les cartes, elles, sont gratuites.

Pour tout renseignement, N° de téléphone: 07 62 36 82 11

 

Commande des flyers (payant)

Voici le flyer édité par la FFDS. Ses dimensions : 21cm X 14cm. La zone jaune sur le recto permet d’apposer son tampon. Et sur le verso, un espace a été laissé pour un texte libre à imprimer.

Coût pour Coût pour 100 flyers : 5 euros + 7 timbres à 0,76

Si vous en commandez 200, cela fait donc 10 euros + 14 timbres à 0,76

La commande est à adresser – avec votre règlement- à : Martine AOZENDA, Villa Les Cigales, 1 avenue des Hortensias, La Coudoulière, 13500 Martigues.  Libellez le chèque au nom de la FFDS.

Seuls les sophrologues membres titulaires peuvent passer commande.

 

 

Annuaire Internet

Avez-vous vérifié votre présence sur le site de la FFDS ? Lorsque vous êtes membre titulaire, nous vous inscrivons dans l'annuaire mais cette inscription doit être validée en suivant les instructions que nous vous avons envoyées par mail juste après la réception de votre adhésion. Sans cette démarche avec votre identifiant et votre mot de passe, vous n'apparaissez pas ici : http://www.federation-sophrologie.org/l-annuaire/sophrologie-voir-sophrologues/annuaire-des-sophrologues.html

Si par erreur, vous n'avez réglé que l'adhésion 'membre adhérent', il est normal de n'être pas présent dans l'annuaire. Vous pouvez alors compléter votre adhésion et devenir membre titulaire en nous faisant parvenir un chèque de 16 euros.

D'autre part, lorsque vous changez d'adresse, de n° de téléphone ou d'adresse mail, nous les modifions dans notre base de données mais pas sur le site de la FFDS; c'est à vous de modifier votre fiche avec identifiant et mot de passe. Idem si vous souhaitez ajouter une seconde adresse de cabinet.

 

La rencontre avec Xuyen

Nous avions prévu d'inviter Xuyen lors des prochaines Rencontres ou lui proposer d'animer un week-end entier. Malheureusement, l'emploi du temps de Xuyen est déjà très chargé pour 2016, en tout cas aux dates auxquelles nous aurions pu le faire venir. Nous verrons pour 2017.

 

Facebook

Pensez à vous inscrire sur Facebook pour faire partie du groupe FFDS: échanges et informations entre sophrologues...

Vous y trouverez également les revues précédentes et de nombreux documents.

Contactez Céline Capela : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et 07 62 36 82 11

Pour les factures, contactez-la également.

 

Google

La FFDS investit en moyenne 20 euros par jour en communication chez Google. Cette somme a été doublée à partir du mois de septembre. Les annonces sont ciblées sur les départements comportant des sophrologues et excluent les autres.

 

Citations…

"Lorsque vous prenez une douche, vérifiez que vous êtes bien dans la douche.
Il se peut que vous soyez déjà en réunion de travail.
Peut-être même que la réunion entière est dans la douche avec vous !"
Jon Kabat-Zinn

 

"L'amitié bienveillante dépasse toutes les barrières religieuses, culturelles, géographiques, linguistiques ou nationales. C'est une loi universelle, ancestrale, qui nous relie tous les uns aux autres, quelle que soit la forme que nous puissions prendre. Elle devrait être pratiquée inconditionnellement…

Pour survivre, nous avons besoin d'autres êtres vivants, des êtres qui sont forcément différents de nous. Les choses sont simplement ainsi. En raison même de nos différences, la pratique de l'amitié bienveillante est absolument nécessaire. Elle est ce qui nous relie tous les uns aux autres."

Bhante Henepola Gunaratana

 

 

Les journées sophro à Salon de Provence

 

Les deux articles Théorie des 5 systèmes d'intégration etTerpnos logos : SDB par systèmes (voir plus loin) sont nés des premières journées sophro.

 

La quatrième journée Sophro à Grans                                                                                                               

Nous avons eu la chance d'assister à une séance de pleine conscience proposée par Nathalie Richard qui nous a ensuite expliqué la formation qu'elle a suivie. Une séance extrêmement permissive, nous pouvons être là, nous pouvons observer notre esprit qui s'évade puis simplement l'inviter à revenir. Cette séance nous a aussi démontré que les silences peuvent être agréables.  Plusieurs livres ont été conseillé à ce sujet et notamment « Tout est là juste là » de Jeanne Siaud-Fachin et les livres de Christophe André : « méditer pour ne plus stresser » et « méditer pour ne plus déprimer ».

Nous avons alors échangé sur la thématique des adolescents auprès desquels il faut éviter de parler du corps, de nommer certaines parties comme les fesses ou la  poitrine. L'alliance est aussi extrêmement importante lorsque l'on suit un adolescent et il y a eu débat sur la question : faut il cadrer fermement un adolescent qui manque souvent les rendez vous. Nous n'étions pas forcément toutes et tous d'accord … Certaines disent que oui, il faut se montrer fermes car l'ado a besoin de cadres, pour d'autres, il faut rester flexible et encourager l'ado a revenir et à continuer sa démarche de pratiquer la sophrologie. Et vous, vous en pensez quoi ?

Le statut de la couveuse nous a été présenté par Céline Rybinski qui a fait ce choix et qui ne le regrette pas ! Je me permets de redonner les grandes lignes : à raison de 40€/mois, nous pouvons utiliser le n° SIRET de la couveuse qui nous permet d'ouvrir notre cabinet mais aussi de faire des formations. Nous bénéficions de la RCP de la couveuse et nous avons accès à tout son réseau de thérapeutes. Des rdv sont pris pour suivre notre projet, des réunions d'informations sont également organisées pour aider à l'installation et c'est la couveuse qui prend en charge l'inscription à l'URSAFF et nous offre un logiciel de comptabilité pour les factures et les devis. Autres éléments importants, ce statut permet de déduire nos charges, ce qui compense la TVA à laquelle on est assujetti. Voilà pour un petit résumé qui peut être vous donnera envie de vous renseigner davantage !

Une sophrologue souhaitait poser des questions sur les acouphènes et quelle chance, parmi nous, plusieurs personnes avaient suivi la formation de Patricia Grévin, spécialiste de ce sujet ! Nous avons alors eu le plaisir de découvrir l'existence d'un protocole en 6 séances. Les grandes lignes sont la SDB classique, puis le SDN, puis la Sophro activation vitale (une activation purement caycédienne qui sera proposée lors de la prochaine journée sophro!) … puis la Sophro Substitution Sensorielle et il y a aussi une séance sur la reconstruction cellulaire des organes de l'oreille interne ! Un échange très riche !

Plus succinctement, nous avons aussi échangé sur l'accueil de notre premier patient et comment gérer … notre stress ! Nous avons aussi soulevé l'importance de se former à la psychopathologie pour pouvoir repérer des patients souffrant de problèmes psychologiques ou psychiatriques et les réorienter correctement sur des professionnels plus compétents. Les formations de Martine Massacrier et de Guillaume Poupard sur Avignon ont été évoquées.

Encore une belle journée de passée dans le respect, l'écoute, la bienveillance et le partage … RDV pour  la prochaine le Samedi 21 Novembre toujours sur Grans puisque la FFDS a la gentillesse de nous louer une salle!

Ces journées sont gratuites et ouvertes à tous les sophrologues ou futurs sophrologues, membres de la FFDS  Pour le confort de tous, nous limitons le nombre de participants à 30. Pour tous renseignements et « inscriptions », contactez Laura au 06 51 23 85 01  ou sur Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..



Les 4 sentiments positifs de Patanjali

 

 

Patanjali aurait vécu il y a près de 2500 ans. Il a été le premier à codifier le yoga; en tout cas, ses aphorismes constituent le tout premier ouvrage sur le yoga. Il ne s'agit pas pour autant d'un livre de base pour apprendre à pratiquer les postures ou  les techniques respiratoires. Les aphorismes sont écrits en sanskrit et décrivent avant tout le raja-yoga. On ne peut donc les aborder qu'avec une grande connaissance du sanskrit ancien (que très peu d'érudits maîtrisent). En lisant sur internet les traductions des sutras, on constate très vite des différences dans l'interprétation mais aussi dans le sens donné à chaque mot ou à leur racine sanskrit.


Ces sutras sont d'une grande richesse. Ils témoignent des possibles évolutions de l'être humain vers la sagesse. Les 4 premières parties concernent essentiellement le hatha-yoga, celui que nous connaissons et pratiquons en Occident. Il y a d'abord les règles morales que nous devons mettre en pratique vis à vis de nous-mêmes et vis à vis d'autrui. Puis viennent les asanas (les postures de yoga) et le pranayama (le contrôle de l'énergie et du souffle).


Mais Patanjali nous propose un cheminement beaucoup plus profond qui va au-delà de la pratique du yoga corporel, le plus pratiqué des occidentaux. Un chemin qui nécessite un long et ardu travail sur soi et auquel on doit se donner totalement. Mais, même si nous n'avons pas comme objectif de dépasser le moi conditionné (l'ego), même si nous ne recherchons pas Ishvara, notre Dieu intérieur, les sutras de Patanjali comportent des indications précieuses pour apaiser notre mental et améliorer notre relation à autrui.


Dès le 2ème sutra, Patanjali montre la voie en donnant une définition très courte du yoga : "Le yoga, c'est la cessation des mouvements du mental." Il présente clairement le yoga comme une voie méditative qui consiste à éteindre les pensées et impressions venant de notre moi conditionné, source  de souffrance, et des traces laissées par notre passé.

 

Pour ralentir puis faire cesser les tourbillons de notre mental, Patanjali propose de mettre en pratique différents exercices.

Il nous présente, par exemple, les 4 qualités morales à cultiver pour apaiser notre mental[1]. Il est d'intéressant de noter les similitudes entre l'enseignement de Patanjali et celui du bouddhisme tibétain. Nous y retrouvons souvent les mêmes mots, parfois les mêmes méthodes.

Nous appelleront ces qualités que le yogi doit développer : les 4 sentiments positifs. Et ce en référence à ce que la pratique de la sophrologie peut nous apporter : l'imprégnation de sentiments positifs qui, selon Caycedo, sont le résultat de la "répétition de sensations brèves."

 

La mise en pratique de ces sentiments constitue la base d’un travail dont le but premier est de réduire les pensées bien souvent à l'origine de nos émotions.

 

Ces sentiments définissent quatre attitudes à adopter avec autrui.

1. Maitrī : la bienveillance, l'amitié. On traduit parfois maitri par bonté.

Cette qualité est aussi définie comme le souhait bienveillant que les êtres connaissent le bonheur.

Il s'agit de ressentir cette bienveillance envers toute personne.

Thich Nhat Hanh- qui traduit maitri par amitié-bienveillante conseille de pratiquer le regard profond dirigé vers la personne pour atteindre cette composante de l'amour.

"L'amitié bienveillante fait des miracles. Bien que ce pouvoir de bienveillance soit en tous, nous ne savons peut-être même pas qu'il est en nous." Henepola Gunaratana

 

2. Karunā, la compassion.

Il s'agit de souhaiter à l'autre le bien et la santé et que sa souffrance s'apaise.

 

3. Muditā, lajoie bienveillante et altruiste, celle qui se réjouit du bonheur et des succès des autres et du bien-être d'autrui, Bouddha appelle à voir en la conscience une source inépuisable de joie infinie et enseigne de regarder en chacun les qualités plutôt que les défauts et les parts d'ombre. Gandhi insistait beaucoup sur cette qualité : "Je ne m’intéresse qu’aux qualités des gens. J’ai moi-même des défauts, donc je ne me permettrais pas de juger ceux des autres."

Il s'agit d'être heureux du bonheur des autres.

 

4. Upekṣā, l'équanimité (ou la tranquillité). On traduit aussi Upekṣā par acceptation et détachement.

Il s'agit de conserver une attitude intérieure tranquille face à toute situation agréable ou désagréable.

 

Patanjali nous propose de développer ces 4 sentiments. Car leur pratique nous conduit vers la sérénité.

Pour cela, nous devons faire usage de notre volonté. Sinon ce sont les sentiments négatifs opposés qui apparaîtront. Nous devons utiliser notre détermination pour exclure les sentiments négatifs. Exercer sa volonté signifie pratiquer ces attitudes et sentiments positifs tout au long de la journée, que les situations soient agréables (bonheur) ou désagréables. C'est grâce à notre raison que nous comprenons la nécessité de ces 4 qualités. Et c'est grâce à la mise en pratique que nous nous transformerons. Ce travail met en jeu :

- le pouvoir de notre esprit (de notre cerveau) capable de raisonner, d’étudier et de comprendre l'importance de ces 4 qualités

- et la dimension du cœur.

Comme le dit le Dalaï Lama, nous pouvons utiliser l'intelligence de notre cœur pour créer des émotions négatives et les conséquences, nous les connaissons tous, que ce soit dans la relation avec les personnes que nous côtoyons ou, au niveau mondial, dans la relation plus vaste entre les peuples ou les groupes religieux. Le Dalaï Lama nous enseigne que nous devons tous nous retrouver au niveau qui nous rassemble et nous unit, le niveau de l'être humain. Car dès lors que nous nous appuyons sur nos différences (Hindous, français, américains, juifs, musulmans, chrétiens...), les tensions apparaissent.

 

Les sentiments négatifs créent de nombreuses pensées (notamment négatives). Les 4 sentiments positifs engendrent des pensées positives mais surtout un apaisement donc peu à peu une raréfaction des pensées.

La pratique de ces 4 qualités conduit celui qui les vit à expérimenter un sentiment conscient de joie, de sérénité à condition, bien sûr, de renoncer à vivre les émotions contraires. Nous pourrons alors être dans un état de conscience de plus en plus stable grâce à la raréfaction des pensées. Pour Patanjali, la pratique de ces 4 sentiments conduit donc à la sérénité (celle de notre conscience sophronique ?!).

 

Cela nous amènera également à être moins centré sur nous, moins égoïste.

Plus on pratique et mieux on mémorise ce travail et plus on en comprend l'importance.

Pour Patanjali, grâce à cette pratique, notre conscience devient pure.

 

Si l'on applique ces 4 sentiments à soi-même, nous retrouvons finalement ce qui fait l'essence de la sophrologie.

La bienveillance vis-à-vis de nos vécus notamment au 1er degré. Littéralement, bienveillance signifie 'vouloir du bien'. C'est ce que recherche la personne qui vient voir un sophrologue.

"Ayant passé le monde entier en revue avec mon esprit, je n'ai trouvé personne qui aime les autres plus que lui-même. Par conséquent, quelqu'un qui s'aime devrait cultiver cette bienveillance."Le Bouddha

"Établissez pleinement, en profondeur, ces sentiments de bienveillance et de bonté à votre égard. Laissez la force de la bienveillance saturer tout votre corps et votre esprit."Henepola Gunaratana

 

L'auto-compassion (le 2ème degré est issu du bouddhisme tibétain).

 

La joie (l'action positive). Nous avons mille et une raison de nous attrister, de nous apitoyer sur ce qui ne va pas en nous ou à l'extérieur de nous. Notre cerveau est même programmé pour être négatif; cela vient de nos ancêtres qui vivaient dans les cavernes de notre continent ou dans les régions du sud-ouest de l'Afrique. Pour vivre, il fallait d'abord interpréter les signaux extérieurs comme négatifs.

Nous pouvons par exemple apprendre à ressentir de la joie vis-à-vis de ce que nous avons réalisé de positif.

 

L'équanimitéest un des enseignements du 3ème degré et de la méditation. Il rejoint la notion d'acceptation chère à de nombreux enseignements. Être équanime revient à vivre un sentiment de sérénité vis-à-vis de ce qui nous arrive.

 

Ces 4 pensées positives sont des valeurs que l'on peut choisir d'approfondir au 4ème degré.

 

Patanjali propose d'autres techniques pour atteindre l'état sans pensée :

- la méditation sur un objet de notre choix (le souffle par exemple)

- la pratique des exercices de respiration consciente,

- la récitation du mantra OM (pour se relier à notre être profond, non conditionné)

- l'observation des mouvements de l'esprit (méditation)

Nous reconnaissons ici certains aspects de la sophro !

 

Si vous souhaitez poursuivre la lecture des yoga-sutras de Patanjali, vous pouvez télécharger sur le net une traduction de Vimala Thakar au format pdf et gratuite : 'Le yoga au-delà de la méditation'. Il existe d'autres traductions avec des interprétations différentes en fonction du sens donnés aux mots sanskrit et des commentaires des auteurs. Le discours de Vimala Thakar exige une certaine détermination car elle s'adresse à des professeurs de yoga ayant déjà travaillé sur les yoga-sutras. Il faut donc jongler avec les mots sanskrits pour suivre sa pensée. Mais elle donne une lecture passionnante de ces aphorismes vieux de plus de 2500 ans.

 

Voici une prière du Dalai lama qui reprend l'essence même du sutra 1.33 de Patanjali.

"Puissent tous les êtres vivants posséder le bonheur et sa cause,

Puissent tous les êtres vivants être séparés de la souffrance et de sa cause,

Puissent tous les êtres vivants ne jamais être séparés du bonheur qui ne connaît aucune souffrance,
Puissent tous les êtres vivants demeurer dans l'équanimité sans attachement ni répulsion de près ni de loin!"

---

Et pour conclure, voici une mise en pratique de Mudita (la joie):

"Il existe un exercice puissant, assez simple, que j'ai commencé à utiliser il y a de nombreuses années.

Lorsque sur mon chemin, je rencontre soit une personne ou un animal ou même un insecte, la première pensée qui me vient est: «Je vous souhaite le bonheur", " Je te souhaite du bonheur."

Cette pensée change complètement ce qui se passe entre vous et cette personne.

Je dis cela par expérience personnelle.

C'est une pensée très aidante qui nous enseigne de ne pas laisser les émotions négatives dominer.

Vous avez alors l'opportunité de créer un espace autour de vous.

C'est parfois très difficile quand vous rencontrez un ennemi, quand vous vous trouvez face à une situation difficile,  inattendue ou grave.

Voyez alors comment l'émotion négative apparait, et avant qu'elle ne vous envahisse, vous avez le temps de la changer ... Convertissez l'émotion négative ! Transformez-la en amour.

"Je te souhaite du bonheur !"

Essayez et vous verrez tout ce qui va changer dans votre vie. "

Richard Gere

 

 

Terpnos logos : SDB par systèmes


 

 

Vous vous installez confortablement dans votre position de relaxation, position assise les bras le long du corps ou les mains posées sur vos cuisses. Vous pouvez fermer les yeux pour vous isoler du monde extérieur. Vous prenez conscience des points d’appui de votre corps. Vous prenez conscience de vos vêtements sur votre corps, vous expirez doucement et vous vous laissez aller dans cette position. Conscience des sensations externes au niveau de votre enveloppe corporelle, conscience de toutes les sensations au niveau de votre peau, comment la gravitation terrestre s’exerce sur votre corps, différemment selon les parties du corps.

Maintenant vous portez votre attention sur vos sensations internes, le rythme de votre respiration, ce mouvement de votre respiration dans votre corps, vous vous laissez aller au rythme lent et régulier de votre respiration dans votre corps.

Avec la proposition maintenant de  relâcher tout votre corps, système par système, en commençant par la tête. Toute votre attention portée à votre tête, espace d’intégration au milieu du front, à partir de cet espace vous prenez conscience des sensations dans la tête, le cuir chevelu, le visage. Votre cerveau à  l’intérieur de votre tête qui se relâche comme  un muscle, il prend toute sa place, sa juste place. Laissez aller votre front, votre front devient lisse, vous relâchez les yeux, les muscles autour de vos yeux et derrière vos yeux, laissez s’alourdir vos paupières. Les sensations dans le nez, le dessus du nez, les côtés, la sensation des deux anneaux de fraicheur au niveau des narines. Relâchez les joues, la face externe de vos joues se relâche, la pommette et le creux des joues.  Relâchez la face interne des joues, vos dents se desserrent, la langue se repose librement dans votre bouche, la maxillaire inférieur semble peut-être un peu plus lourd, la bouche s’entrouvre et le menton est relâché. Et vous prenez conscience de la forme de votre visage et de votre tête  relâchées, forme, volume, poids toutes autres sensations dans votre 1er système les muscles relâchés, apaisés.

Vous portez maintenant votre attention au niveau de votre cou, espace d’intégration au creux du cou, là ou se trouve la thyroïde. A partir de cet espace conscience de votre 2ème système, le cou, la nuque les épaules, la face externe des bras jusqu’au bout des doigts. La nuque se relâche, le devant du cou et les régions latérales du cou se détendent. Ces muscles continuellement en tension puisqu’ils portent la tête peuvent se mettre au repos maintenant. Vous pouvez bouger légèrement la tête pour trouver votre position d’équilibre qui permet la détente du cou.

Les épaules : relâchez vos épaules, elles s’abaissent, se détendent. Comme attirées par la pesanteur et libérées. Relâchez les bras, les coudes, les avant-bras, les poignets, les mains, les doigts, jusqu’au bout de vos ongles. Vos doigts se positionnent librement. Peut-être sentirez-vous un fourmillement au bout des doigts ou une autre sensation naturelle, par exemple une sensation de chaleur, souvent de bons signes de relâchement musculaire. Et vous prenez conscience de la forme de votre nuque de vos épaules et de la face externe de vos bras en train de se relâcher complètement. Forme, poids, volume toutes autres  sensations dans votre 2ème système les muscles relâchés, apaisés.

Maintenant vous portez le faisceau de votre attention au niveau de votre poitrine, le haut du dos, espace d’intégration au milieu du sternum, à partir de cet espace conscience de votre 3ème système. Vous relâchez les muscles de votre thorax, les muscles de la paroi thoracique, intercostaux, pectoraux se détendent. Vous sentez le mvt du thorax, mais bcp moins ample puisque votre respiration est maintenant abdominale. Vous prenez conscience du diaphragme, à la limite entre abdomen et thorax, « muscle clé » de la respiration, lorsque vous inspirez, vous sentez le mvt de votre diaphragme en train de descendre, lorsque vous expirez vous sentez le mvt de votre diaphragme en train de monter, vos côtes qui s’ouvrent peut-être un peu plus sur les côtés comme un accordéon et vous vous laissez aller au rythme calme de votre respiration. Vos poumons à l’intérieur de votre poitrine, votre cœur, les battements de votre cœur. Vous relâchez les muscles le long de la colonne dorsale. Tous les muscles du haut dos se relâchent. Vous relâcher les muscles de la face interne des bras jusqu’à la paume des mains, et vous prenez conscience de votre 3è système détendu. La forme, poids volume toutes autres sensations dans cette région la de votre corps, les muscles relâchés, apaisés.

Conscience de votre schéma corporel qui s’affine  dans votre conscience au fil de l’expérience.

Et vous laissez votre conscience se poser sur votre 4ème système, espace d’intégration au dessus du nombril. A partir de cet espace vous prenez conscience de toute la ceinture abdominale, le ventre, le bas du dos, les vertèbres lombaires. Vous relâchez maintenant les muscles de votre ventre, les muscles de la ceinture abdominale, de la paroi abdominale se détendent. Laissez bien aller l’anneau musculaire de l’abdomen, du ventre. Sentir votre ventre qui se soulève et qui s’abaisse au rythme de votre respiration, tous les organes à l’intérieur de votre ventre qui se relâchent, qui se détendent massés par le mvt lent et  régulier de votre respiration. Vous relâchez les muscles le long de la colonne lombaire. Ces muscles qui vous soutiennent à la  position debout, constamment en tension, sont libérés jusqu’au bas du dos. Laissez s’effacer doucement le creux du dos contre la chaise, effacez la cambrure source de tensions. Et vous prenez conscience de  la forme de votre anneau abdominal parfaitement détendu. Conscience de votre 4ème système sans tension. Forme, poids volume toutes autres sensations dans votre 4ème système, les muscles relâchés, apaisés

A ce stade de l’expérience vous pouvez peut-être remarquer que votre esprit s’est évadé, qu’il vous a emmené vers des pensées du futur ou du passé. Si tel est le cas, vous en faites juste le constat et vous le ramenez avec beaucoup de bienveillance sur vos sensations de l’instant, sur les sensations de votre respiration par exemple, dans votre ventre.

Et vous portez maintenant votre attention sur votre 5ème système, espace d’intégration en dessous du nombril, à partir de cet espace conscience de tout le bas du corps.

Vous relâchez le bas du corps, les muscles fessiers, le bassin, vous libérez les hanches, les muscles du périnée se relâchent, les organes génitaux externes, les organes génitaux internes, la vessie, le rectum. Relâchement des cuisses, les muscles profonds des cuisses, face antérieure des cuisses et face postérieure. Vous libérez les genoux qui se vivent plus souples, plus détendus, les mollets se détendent. Relâchement des chevilles et des pieds jusqu’au bout des orteils. Conscience de votre 5ème système détendu. Forme, poids volume toutes autres sensations dans votre 5ème système, les muscles relâchés, apaisés.

Et vous prenez conscience de l’ensemble de votre corps sans tension. Espace d’intégration au niveau du nombril, la globalité du corps, l’unicité du corps, votre corps, ce qui fait de vous une personne unique. Vivez maintenant la forme de votre corps relâché, du sommet du crâne jusqu’au bout des doigts, jusqu’au bout des orteils. Votre respiration plus calme, harmonieuse. Vous vous vivez en harmonie, détendu, paisible. A chaque expiration, vous descendez un peu plus au bord du sommeil, juste au bord du sommeil, vous êtes dans le niveau sophro-liminal.

Vous accueillez toutes les sensations corporelles agréables que vous envoie votre corps. Maintenant vous vous préparer mentalement à faire votre reprise de tension musculaire en sachant que vous ne reviendrez pas à votre point initial, vous ferez cette reprise avec un capital d’harmonie,  puisé et redécouvert en vous-même qui vous servira pour les heures, les jours à venir. Et maintenant à votre rythme, sans vous presser, vous faites 3 respirations profondes. Respirez profondément plusieurs fois. Puis vous remuer les pieds, les jambes, les genoux, les jambes retrouvent leur tonus. Vous remettez en tension le bassin, conscience de la reprise en tension musculaire du 5è système, vous remettez en tension la paroi abdominale, le 4ème système, conscience du 3ème système en train de revivre sa tension musculaire. Vous pouvez remuer les doigts, les bras face interne, face externe, les muscles de la nuque, des épaules retrouvent leur tonus musculaire, conscience de la forme de votre 2ème système, vous pouvez remettre en tension tous les muscles du visage, du cuir chevelu, votre 1er système se remet en douce tension musculaire, vous pouvez bailler, vous vous étirez très fort pour bien prendre conscience de la forme de votre corps en reprise de tension musculaire et lorsque vous le désirez, vous pouvez ouvrir les yeux.

Anne-Marie Sanchez, sophrologue

 

 

Histoires indiennes :

Les incroyables souvenirs de Shanti Devi

 

Nous sommes en 1935. Shanti Devi rentre chez elle. Dans sa rue, juste devant sa maison, il y a un immense attroupement. Elle fend la foule, aperçoit des personnes prosternées devant un homme. Cet homme, c'est le Mahatma Gandhi. Et il vient la rencontrer, elle, la petite fille de 9 ans.

Tout a commencé en 1930. Shanti Devi a 4 ans. Elle est une enfant modèle mais depuis quelques temps, elle tient d'étranges propos. Elle dit que sa maison n'est pas là, dans cette banlieue de Delhi mais à Muttra à 200 kilomètres de là. Ces paroles amusent d'abord  toute la famille mais Shanti Devi donnant de plus en plus de détails, ses parents s'inquiètent et la punissent.

Elle a 6 ans quand elle s'enfuit. Elle veut aller à Muttra. Des commerçants lui ont montré le chemin. Ses parents la rattrapent à temps mais Shanti Devi continue de parler, notamment à ses camarades de classe. Très vite, la nouvelle se répand et elle devient la risée de toute l'école. Il faut dire qu'elle donne beaucoup de détails : elle est mariée, elle est morte 10 jours après la naissance de son fils… Un jour, devant les rires de ses camarades de classe, elle s''enfuit à nouveau. Là, elle rencontre une femme qui croit à son histoire et décide de rencontrer son père. Comme c'est une femme très respectée, le père commence à croire sa fille. Mais toute la famille est perturbée. Shanti Devi, elle, se replie.

C'est le directeur de l'école qui va débloquer la situation. Il vient voir ses parents et discute avec la petite fille qui continue à donner de nombreux détails sur sa vie passée. Elle connait les prières à Krishna totalement inconnues dans son village Elle parle une langue également inconnue. Et elle finit par donner le nom de son 'mari'. Le directeur décide, seul, de mener l'enquête. Il découvre que Kedar Nath - le mari de Shanti Devi - existe bien. Il lui écrit pour lui demander de venir.

C'est son cousin qui vient rencontrer Shanti Devi; elle le reconnait tout de suite et donne des détails surprenants. L'ex-mari de Shanti Devi décide à son tour de rencontrer celle qui se fait passer pour son ex-femme. Il se présente sous une fausse identité mais Shanti Devi le reconnait tout de suite et donne également de nombreux détails sur sa vie passée que seul lui connaissait. Et surtout, elle reconnait son enfant âgé maintenant de 25 ans.

Toute la ville de Delhi est désormais au courant. Et Gandhi en personne vient donc la rencontrer.

Plus tard, d'importants personnages politiques accompagnés de journalistes et d'hommes d'affaires viennent accompagner Shanti Devi dans le train qui les conduit à Muttra, la ville où elle a vécu. Cette ville s'appelle en fait Mathurâ mais ses habitants ont effectivement l'habitude de la nommer Muttra. Shanti Devi reconnait tous les membres de sa famille et, depuis la gare, elle se dirige sans hésiter vers sa maison. De couleur jaune dit-elle. Elle est désormais peinte en blanc mais elle était bien de couleur jaune par le passé.

Son ex-mari n'a tenu aucune des promesses qu'il avait juré de tenir à Shanti Devi sur son lit de mort : ne pas se remarier, donner l'argent qui était caché sous le parquet au temple… Elle lui pardonne tous ses mensonges.

Une commission d'enquête reconnaîtra officiellement que Shanti Devi est bien la réincarnation de Lugdi Devi. Toute l'Inde parle d'elle.

Mais Shanti Devi mènera une vie simple presque religieuse étudiant la philosophie, le yoga.

Dans les années 1950, elle rencontrera un journaliste suédois, Sture Lönnerstrand, à qui elle racontera son histoire qui deviendra un livre.  Elle rencontrera aussi Ian Stevenson - un psychiatre célèbre pour ses recherches sur la réincarnation - dans les années 1980.

Le cinéaste François Villiers réalisera, en 1989, un film inspiré de la vie de Shanti Devi : Manika, une vie plus tard. Suivant un précepte du Bouddha, un religieux (un personnage du film) dit :

"Si vous condamnez la religion d'une autre personne, vous condamnez la votre."

 

 

FEDERATION FRANCAISE DE SOPHROLOGIE (FFDS)

Directeur de publication : Thierry Loussouarn

22, impasse Condorcet - 85000 – LA ROCHE –SUR-YON

Tél : 06.62.44.37.54 - Secrétariat: 07 62 36 82 11

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.- www.federation-sophrologie.org

ISSN : 2108-3800

 

 

 

 

 

Théorie des 5 systèmes d'intégration

 

Ce sont des systèmes anatomo-physiologiques qui facilitent la concentration sur le corps.

La concentration est favorisée par un espace plus restreint, déterminé par des zones corporelles dites « d’entrainement ».

Chaque zone corporelle possède :

ü  Un espace d’intégration : la concentration est encore une fois favorisée par une « sous zone » de nouveau plus petite. Avec l’entraînement il suffit de se concentrer sur cet espace pour immédiatement rentrer dans le vécu corporel

ü  Une forme : le schéma corporel de chaque zone.

ü  Des organes vitaux : ce sont les organes les plus importants du corps humain.

 

TABEAU RECAPITULATIF DES 5 ZONES CORPORELLES

 

Zone corporelle ou système d’intégration

Espace d’intégration

Organes

 

1ère zone

Visage + crâne

Espace situé au milieu du front

Cerveau, cervelet, organes des sens : yeux, oreilles, nez, langue

2ème zone

Nuque, gorge, épaules, face externe des bras, des avant-bras et du dessus des mains jusqu’au bout des doigts

Espace situé à la base du cou : au niveau de la glande thyroïde

Thyroïde

3ème  zone

Thorax, dos (zone dorsale), face interne des bras, des avant-bras et des paumes des mains

Espace situé sur la partie inférieure du sternum

Cœur, poumons, thymus

4ème zone

Région supérieure de l’abdomen au dessus de l’ombilic (ventre, région lombaire du dos)

Espace situé à  environ 4 cm au dessus de l’ombilic

Appareil digestif : foie, estomac, intestins, pancréas, reins et glandes surrénales, rate

5ème zone

Région inférieure de l’abdomen au dessous de l’ombilic (région pelvienne), le sacrum, le coccyx, les muscles fessiers et les membres inférieurs jusqu’au bout des pieds

Espace situé à environ 4 cm au dessous de l’ombilic

Organes génitaux internes, vessie et rectum

 

Anne-Marie Sanchez, sophrologue

 

 

 

 



Nouveaux sophrologues

Céline  Rybinski, 84120 Pertuis

Caroline Mouillot, 77170 Servon

Bordacahar Nadja, La Celle sur Nièvre

Nicolo Sophie  , 49100 Angers          

Sailhac Marie-Christine, 09320 Biert

Claude-Sophie            Laronze, 85000 La Roche sur Yon   

Stéphanie Ghigonetto, 13014 Marseille      

Muzy Michèle, Burkina Faso

Lopez Armance, 13300 Salon de Provence              

Innocenti Laure, 04000 Dignes les bains

Tandjaoui Isabelle, 13012 Marseille

Alba Françoise, 13380 Plan de Cuques

 

Les 18èmes Rencontres de la FFDS :  8-9-10 avril 2016

 

Lieu : Le Domaine de Petite, 13450 Grans (près de Salon de Provence)

Vendredi matin : Valérie Giacometti : Mieux vivre sa maladie au quotidien

Vendredi après-midi : Laura Jauvert, sophrologie et hypnose

Samedi matin : Nadine Germain : Atelier Prévention, Santé, "Addictions"

Samedi Après-midi : Nadine Germain : Atelier Prévention, Santé, "Addictions"

Assemblée Générale à 17h30

Dimanche matin : Martine Massacrier : Être sophrologue aujourd'hui

Dimanche après-midi: Eliane Lheureux, : sophrologie et méditation

Coût : 110 euros les 3 jours(pas de réduction pour une ou deux journées).

 

Mieux vivre sa maladie au quotidien (vendredi matin)

DANS LE DESERT DE LA MALADIE, RETROUVER UN CHEMIN…

Face aux vicissitudes de la maladie, bien souvent la personne malade passe par des états intérieurs douloureux à la fois physique et psychologique. Il convient dès lors de les aider à retrouver un équilibre, une colonne vertébrale, un chemin apaisé vers un mieux-être, un bien-être et de les accompagner vers la voie de la guérison lorsque celle-ci est possible.

Le rôle du sophrologue est donc essentiel dans cette recherche et  permettre au malade de redevenir maître à bord, dans sa vie.

Si le Corps et l’Esprit sont différents car ils sont deux entités distinctes, ils sont néanmoins indissociables. Ils ne peuvent rien et n’être rien sans l’autre. Il y a des interconnections. Dans le brouhaha d’une météo intérieure discordante, le corps souffre et dans le chaos d’un corps désarticulé, meurtri, blessé… l’esprit pleure. Si l’un est désaccordé, l’autre le devient aussi. Retrouver alors une Unité Corps-Esprit semble alors la seule alternative possible. « Faire corps », « faire bloc » est en effet la source d’une évolution positive.

Face aux affres de la maladie, Corps et Esprit doivent faire l’objet d’une même attention et être traités sur un pied d’égalité, en toute équité.  Prendre soin de chacun d’eux est essentiel car ils ne sont rien l’un sans l’autre. Pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête malgré la maladie, des clés d’auto-libération spécifiques et appliquées à chacun, existent.

Apprivoiser son corps et dompter son esprit, pour retrouver une harmonie, un état d’équilibre intérieur, un état de grâce perdu dans la communion parfaite de ces deux entités (et donc d’une unité), n’est pas chose facile mais ce n’est pas impossible. Cette idée doit devenir le fer de lance de toute démarche sophrologique entreprise pour permettre au sophronisant de se réconcilier avec lui-même.  Pour œuvrer vers cette unité, cette alliance corps-esprit et permettre à la personne malade de retrouver son corps perdu, de « vivre accordée » malgré la maladie et de « bien vivre », de « mieux vivre » accordée avec elle-même, il est important de s’intéresser aux éléments suivants : 

-          l’image du cocher, de la calèche et de l’attelage ;

-          les définitions et les notions communément admises du corps et de l’esprit ;

-          l’idée originale des 3 corps (corps physique, corps mental, corps énergétique) ;

-          le schéma corporel et la planète corps ;

-          le corps et la maladie : réalités et ressentis ;

-          l’idée d’unité « corps-esprit » et celle de fragmentation « corps-esprit » ;

-          le pouvoir de d’esprit sur le corps et celui du corps sur l’esprit (influences et répercussions dans les deux sens) ;

-          les vases communiquant, les interactions, la somatisation ;

-          les différents temps : celui des turbulences (du chaos), à celui des ruminations, (de la mastication), à celui de la digestion (de l’intégration, de l’acceptation), à celui de l’apaisement (de la réconciliation), à celui de l’accordement (de l’unité retrouvée) ;

-          le grand ménage entre doutes et certitudes et les nécessaires bifurcations ;

-          le jeu des positifs et des négatifs pour retrouver un équilibre intérieur ;

-          l’éveil de soi (instant présent, plaisir, harmonie, méditation, contemplation…) ;

-          les clés de l’auto-libération (programmation positive, pensée positive, optimisme, loi d’attraction, stimulation de « son guérisseur intérieur », reconnexion avec « son intériorité vivante», restauration de son schéma corporel…) ;

-          notre « médecin intérieur », notre cerveau (veillant sur notre corps) ;

-          la mobilisation des compétences d’auto-guérison de l’organisme (notion de  « corps « intelligent » et celle du cerveau, comme « allié thérapeutique ») ;

-          la démarche sophrologique : les axes de travail du sophrologue, les ingrédients et les conditions de réussite thérapeutique ; application notamment à la problématique douleur et à celle du mouvement, illustrations par des cas concrets.

 

Et tout ceci, avec en toile de fond, la respiration, la visualisation, la pleine conscience et l’éveil des sens comme traits d’union entre le Corps et l’Esprit pour atteindre l’Unité recherchée.

Les liens entre le Corps et l’Esprit peuvent être fragilisés et ne tenir qu’à un fil lorsqu’une personne est malade, il devient alors vital de stimuler les interactions entre ces deux entités et de rétablir un dialogue entre l’esprit et le corps. Quand l’esprit dialogue avec le corps, alors le corps et l’esprit redeviennent « un Tout » ; et s’ils redeviennent « un Tout », une harmonie peut à nouveau s’installer. 

Maladie quand tu nous tiens, rien n’est plus pareil. Quel espoir reste-t-il alors ? Face aux assauts de la maladie, se réconcilier avec son corps devient alors et indubitablement une étape cruciale pour entrevoir un nouvel horizon.

Valérie Giacometti

 

Sophrologie et hypnose (vendredi après-midi)

Souvent opposées l'une à l'autre La sophrologie et l'hypnose ont pourtant beaucoup en commun. En effet, ces deux approches profitent d'un état de conscience modifié par une relaxation ou une induction pour proposer des protocoles de changements.

 

     Nous pourrions discuter des semaines entières sur les ressemblances et les différences de ces deux méthodes mais il est, à mon sens, beaucoup plus intéressant de voir ce que chacune peut apporter à l'autre ! J'ai eu la chance de me former à la sophrologie avec Thierry et Malvina puis à l'Hypnose Ericksonienne avec l'école parisienne de l'Arche.

 

     L'hypnose se revendique l'art de la communication, l'art de la suggestion et l'art d'épouser le monde du patient … afin de lui permettre de vivre une vie plus harmonieuse, plus en accord avec ce qu'il dit, ce qu'il pense et ce qu'il est.

 

     Je souhaiterai au cours de cette conférence vous faire part des éléments de l'hypnose qui aujourd'hui enrichissent ma pratique quotidienne de la sophrologie.

 

Voici le programme :

 

I - Comment l'hypnose peut améliorer notre savoir être?

 

A/ Les Accès oculaires : détecter les canaux sensoriels pour adapter son terpnos logos

  1. Historique des accès oculaires
  2. En quoi est-ce utile pour le sophrologue ?
  3. Comment les détecter ?

 

B/ Les Métaprogrammes : comprendre le fonctionnement de l'autre pour mieux l'accompagner

    1. Qu'est ce qu'un métaprogramme ?

    2. En quoi est-ce utile pour le sophrologue ?

    3. Les métaprogrammes les plus utiles

 

II- Comment l'Hypnose peut enrichir notre savoir faire?
A/ Les protocoles dans le passé

 

   1. Le déménagement

   2. Le deuil ou la coupure de lien

 

B/ Les protocoles dans l'avenir

   1. Aller chercher une ressource

   2. Adopter un nouveau comportement

 

 

 

 

 

Atelier Prévention, Santé, "Addictions", samedi

OBJECTIF DE LA JOURNEE

ü  Posséder des connaissances théoriques ainsi que des techniques applicables immédiatement dans le cadre de la prévention santé primaire.

o   Quelques notions théoriques :   Adolescents et conduite à risques

                                                             Addiction, dépendance, tolérance, substances…

                                                            Stress et addiction

ü  Savoir utiliser des outils d’animation comme moyen de communication et d’expression des émotions, de réduction du stress, l’intrusion de pensée négative, tout en augmentant la confiance en soi, la concentration et des sentiments positifs.

ü  Cette journée se déroulera en 2 temps :

1ère partie dédiée à la transmission de connaissances théoriques

2ème partie application pratique. Mise en situation et participation du public…

 

LE CONTEXTE

                EN FRANCE

-          Le tabac tue 73000 personnes chaque année

-          1 cancer sur 4 est associé au tabac

Chez les jeunes :

-          Les années collèges sont celles de l’initiation au tabac.

6,6% des collégiens en classe de 3ème déclarent fumer tous les jours.

En 2011, 31,6 % des jeunes de 17 ans se sont déclarés fumeurs.

-          Le tabac est le premier produit psychoactif consommé quotidiennement à l’adolescence.

-          Plusieurs études indiquent une initiation précoce de substances psychoactives (tabac, cannabis, alcool). Celle-ci favorise la dépendance à l’âge adulte avec l’apparition de symptômes de dépendance nicotinique dès les premiers jours de consommation, la diminution des performances scolaires et un risque plus élevé de maladies et d’hospitalisations.

(source : Fondation JDB Essai Pépites.Programme Essonnien de Prévention de l’Initiation au Tabac par l’Education en milieu scolaire)

 

DE LA PREVENTION VERS LA PROMOTION A LA SANTE

Une des composantes prioritaires de la santé publique, est de développer la « promotion de la santé ». La promotion à la santé (OMS) est le processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé et d’améliorer celle-ci. Cette démarche relève d’un concept définissant la santé comme la mesure dans laquelle un groupe ou un individu peut d’une part, réaliser ses ambitions et d’autre part, évoluer avec le milieu ou s’adapter à celui-ci. La promotion de la santé s’appuie sur le développement individuel et social grâce à l’information, à l’éducation pour la santé et aux perfectionnements des aptitudes indispensables à la vie. Ce faisant, elle donne aux gens davantage de possibilités de contrôle de leur propre santé et de leur environnement et les rend mieux aptes à faire des choix judicieux. Il est crucial de permettre aux gens d’apprendre à faire face à tous les stades de leur vie et se préparer à affronter les traumatismes et les maladies chroniques.

Ce travail doit être facilité dans le cadre scolaire, familial, professionnel et communautaire et une action doit être menée par l’intermédiaire des organismes éducatifs, professionnels, commerciaux et bénévoles, dans les institutions elles-mêmes.

Récemment, des modèles de promotion de la santé mentale se sont développés grâce aux travaux issus de la psychologie positive  en s’appuyant sur une théorie des ressources. Il est nécessaire d’élaborer de nouvelles formes de pratique, davantage centrées sur le développement de compétences. (Shankland et Lamboy 2011)

Grâce à ses applications pédagogiques, psychologiques et prophylactiques, la SOPHROLOGIE a toute sa place dans le cadre de la prévention primaire agissant sur le « développement des compétences psychosociales ».

En prévention santé, il est établi que l’information seule n’est pas toujours suffisante pour entraîner un changement de comportement. De plus, les interventions de prévention peuvent même présenter un risque incitatif. Les acteurs de prévention se tournent progressivement vers une approche plus globale et expérientielle. L’objectif des interventions étant davantage centré sur le développement des compétences psychosociales qui favoriseraient la réduction des risques liés à différents troubles et permettraient aux individus de mieux faire face aux difficultés rencontrées.

Ainsi, la sophrologie, avec ses nombreux outils,favorise l’épanouissement des élèves d’un collège, les bonnes relations entre professeurs et élèves, la préparation aux contrôles, aux examens etc.…

Il s’agit donc de développer les potentiels personnels de chacun et de les équiper de méthodes et d’outils pour faire face aux difficultés de la vie.

 

LA BOITE A OUTILS DES COMPETENCES PSYCHOSOCIALES

LES COMPETENCES PSYCHOSOCIALES  sont les capacités d'une personne à répondre aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C'est l'aptitude d'une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l'occasion des relations entretenues avec les autres, avec sa propre culture et son environnement. "OMS Organisation mondiale de la santé, division de la santé mentale et de la prévention des toxicomanies"

Les compétences psychosociales ont un rôle important à jouer dans la promotion à la santé, en terme de bien-être physique, mental et social, quand les problèmes de santé sont liés à un comportement, et quand le comportement est lié à une incapacité à répondre efficacement au stress et aux pressions de la vie. (IREPS)

 

Les différents outils et ateliers  proposés sont adaptés à l’âge et à la nature des participants. Ils ont été créés  en premier lieu pour la Fondation JDB/Ligue contre le cancer de l’Essonne et expérimentés auprès de 6000 jeunes de 9 à 25 ans entre 2012 et 2014. Utilisation d’une pédagogie ludique accessible à tous ou, le jeune est invité à devenir acteur de son bien-être et de sa santé.

 

DEROULEMENT D’UN PARCOURS DE PREVENTION SANTE (ADDICTIONS)

1er ATELIER        POURQUOI COMMENCE-T-ON A CONSOMMER ?

  • L’Adolescent et la prise de risque
  • Réfléchir sur les représentations au sujet des addictions
  • Appréhender le parcours de la personne dépendante
  • Mieux connaître les concepts d’addiction et de dépendance

OUTILS :  Quizz/diapo/

2ème ATELIER     INFLUENCE DE LA PUBLICITE

  • Développer l’esprit critique par l’analyse des techniques de vente des publicitaires 
  • Renforcer les capacités des jeunes à identifier l’impact des publicités sur leurs choix et leurs comportements de santé
  • Exprimer son point de vue sur la présence des publicités au quotidien
  • Définir les objectifs publicitaires, percevoir la manipulation de l’industrie du tabac/alcooliers
  • Identifier les publics ciblés par les publicités

OUTILS :  Clip/Emballage produit/abaque de Régnier

3ème ATELIER     INFLUENCE DU GROUPE

  • Développer, chez le jeune, la capacité à s’affirmer et résister à la pression du groupe.
  • Identifier les différents types de pression que l’on peut subir –
  • S’approprier différents moyens de réagir face à la pression du groupe –
  • Apprendre à avoir sa propre opinion et s’affirmer dans un groupe

OUTILS :  Jeu des chips/Jeu de rôle

 

4ème ATELIER  EMOTIONS

La principale source de mal être des êtres humains émanent de cette incapacité à s’y retrouver dans leur ressenti émotionnel. Nombre de comportements de dépendances sont liés à une mauvaise gestion des émotions…

  • Connaitre les différentes émotions et en comprendre leurs utilités.
  • Visiter le vocabulaire des émotions
  • L’Emotimomètre/Météo intérieure

OUTILS : Diapo/Film/ Exercices de respiration /Routine de pratique de gestion des émotions

 

5ème ATELIER  GESTION DU STRESS

Cet atelier propose de comprendre comment fonctionne le stress (déclencheurs et signes du stress corporels, émotionnels, cognitifs) et d’acquérir des outils simples pour le gérer.

  • Les déclencheurs du stress
  • Les signes du stress
  • Le système nerveux
  • Comment gérer le stress

OUTILS : Diapo/Film/ Exercices de respiration /Sophrologie

 

6ème ATELIER  ESTIME de SOI/QUALITES&COMPETENCES

  • Identifier les moyens pour développer une bonne estime de soi –
  • Apprendre à avoir un discours équilibré vis-à-vis de soi-même –
  • Développer le vocabulaire autour des qualités et compétences.

OUTILS : Diapo/Estimomètre/Dialogue interne/Signe signal

Ce parcours « addiction » peut être proposé sur une journée ou sur un trimestre, chaque atelier peut être décliné en plusieurs séances  notamment les ateliers : émotions, stress, estime de soi. Remise des fiches pédagogiques.

Nadine GERMAIN Sophrologue Intervenante en prévention santé Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Être sophrologue aujourd'hui (dimanche matin)

Ce n’est un secret pour personne que ces dernières décennies ont été le siège d’immenses changements socio-économiques, ainsi qu’une évolution tout aussi importante des mentalités. Notre mode de pensée, notre manière de vivre et d’envisager le monde , tout comme le regard porté sur soi-même s’est vu totalement modifié, et ce, en très peu de temps. Ceci se ressent dans le champ clinique avec une évolution des pathologies et des troubles psychologiques qui eux aussi changent radicalement de forme. Melman appelle « nouvelle économie psychique » (NEP) ce phénomène à la limite entre le fonctionnement social et le fonctionnement psychique individuel induit en grande partie par le néolibéralisme et la société de consommation, ainsi que l’évolution des structures familiales.  Du côté de ces dernières, à une autorité parentale, s’est substitué un « copinage » quand ce n’est pas une co-dépendance parent-enfant induisant pour ces derniers un manque de repères, voire une inversion des rôles. Du côté de la société de consommation, on nous fait croire que tout est possible, tout de suite, qu’il est bon de « dépasser ses limites », on prône le droit à satisfaire tous nos désirs y compris les plus pathologiques,  au nom de notre liberté et de notre épanouissement. Le tout est sous-tendu par l’idée ou plutôt l’illusion que le bonheur dépend d’un avoir et non plus de l’être, avoir bien sûr qui nous est proposé au moyen de nombreux objets de consommation, d’où la multiplication de ces « solutions-bonheur », faciles à acquérir , demandant peu voire pas du tout d’implication personnelle, jetables et remplaçables à loisir par d’autres, censées être plus performantes. Le bonheur est à l’extérieur, plus à l’intérieur, et de manière générale, tout est attendu de l’extérieur, comme un dû. Il en résulte une évolution des mentalités, mais aussi des pathologies, qui n’en sont que le miroir grossissant, pathologies de plus en plus orientées vers la dépendance sous toutes ses formes, et le passage à l’acte au détriment de la mentalisation. La politique du «  tout, tout de suite » a un impact sur la temporalité interne de l’individu de moins en moins résistant à la frustration, l’attente, tel un enfant capricieux à qui tout est du. Mais un tel individu est lui aussi de plus en plus assimilé à un produit de consommation, réifié, et mis sur le marché avec une valeur marchande plus ou moins élevée mais surtout basée sur l’apparence, là encore au détriment de l’essence .

Médecine, psychiatrie et psychothérapies n’échappent pas à ce vaste commerce organisé. Elles aussi se tournent de plus en plus vers une économie de marché où le bien-être et le respect du patient n’ont que peu de poids ; il suffit de voir pour s’en convaincre les nouveaux symptômes du DSM créés au profit des puissants lobbies pharmaceutiques, des symptômes qui doivent s’adapter à la recherche pharmaceutique et ses produits et non l’inverse !

Les patients quant à eux deviennent « consommateurs de soins », acheteurs plutôt qu’impliqués dans une relation duelle de collaboration vers un objectif commun au service duquel ils sont les principaux acteurs et les premiers concernés. Mais infantilisés par un discours qui leur dit à chaque instant quel mode de vie adopter, et s’immisce dans le plus intime de leurs décisions privées, ils exigent en retour une prise en charge totale, gratuite, et efficace rapidement et durablement ; N’est-ce pas après tout ce que le discours tout puissant de la science leur promet en échange de l’asservissement de leur subjectivité ?

Car la science devenue toute puissante a remplacé Dieu, et en elle se portent tous les espoirs. Et la science invalide tout ce qui n’est pas mesurable et validable par l’expérience, tout ce qui ne se met pas en tableaux et en statistiques, au détriment de la richesse et de la complexité du fonctionnement humain, qui se voit réduit à un organisme-machine réduit à la somme de ses organes et fonctionnements ou un psychisme tout aussi machinique réduit à la somme de ses comportements, juste un peu plus complexe que l’animal mais qualitativement identique .

L’objectif n’est pas de se lamenter sur cette nouvelle évolution, ni de dire « C’était mieux avant ». C’est bien plutôt de faire le constat de ce qui est, dans la mesure où le sophrologue désirant s’installer va devoir composer avec cette nouvelle donne, et se doit pour cela d’être au fait avec cette nouvelle réalité du terrain, et ce sur les deux plans au carrefour desquels il se situe, soit le plan des patients et leurs nouvelles pathologies et mentalités d’un côté, du « marché » de la santé et du bien être dans lequel il va devoir s’insérer de l’autre. Ce sont ces deux aspects qu’on va se proposer d’étudier :

  1. Le marché de la santé et du bien-être :

 

-          L’évolution de l’économie et des mentalités depuis ces dernières décennies : consommation, libération des mœurs, changement des structures familiales, nouvelle temporalité psychique, individualisme et droit à l’épanouissement personnel à tout prix, réification des individus , nouvelles techniques de management et stress au travail, etc.

-          L’évolution du monde médical et de la santé en général : le soin comme objet de consommation, le nouveau discours scientifique et ses problèmes éthiques, le pouvoir grandissant des lobbies pharmaceutiques et leur influence sur le discours officiel et les politiques de santé. Qu’est-ce que le DSM, comment est-il rédigé, par qui, sous quelles influences ?

-          La guerre des psys et la subdivision de la psychothérapie en trois grandes tendances : une psychanalyse en recul, l’engouement des milieux officiels pour les TCC, le grand fourre-tout des « non classés », le charlatanisme et le statut officiel de psychothérapeute ou comment créer des charlatans officiels.

-          Les  différentes formations en sophrologie et comment elles tentent de s’ajuster à cette nouvelle répartition des enjeux.

 

  1. Les nouvelles pathologies :

 

-          Le principe de plaisir/réalité et son « au-delà », la jouissance mortelle.

-          Une nouvelle demande,  on ne se plaint en général plus d’un symptôme précis mais d’un vide, un mal-être impossible à mettre en mots. Le passage à l’acte prévaut sur la mentalisation. Une alliance est-elle encore possible ? Comment faire évoluer la relation « marchande » vers une authentique demande ?

-          Face à des réactions inédites, et paradoxales, les outils classiques sont inadaptés, comment gérer l’irresponsabilité générale, maintenir un cadre ?

 

  1.  La sophrologie et sa place dans le paysage actuel

-          Bref rappel sur les origines et les multiples tendances dont elle est la synthèse.

-          L’état des lieux : les écoles, les formations, l’offre, les annuaires de sophrologues.

-          Éthique et déontologie face à la tentation du rentable, la place du sophrologue et celle du psychothérapeute.

-          Quelles options, quelles formations complémentaires possibles? Comment définir son propre cadre interne et ses propres limites ? La nécessité d’une cohérence dans l‘approche personnelle et l’offre qui y correspond.

Et pour conclure quand même sur une note optimiste, voir comment la sophrologie peut incarner la réponse à la « guerre des psys » en tant que discipline pouvant de par la multiplicité de ses origines tout autant que de ses domaines d’application, s’adapter  tel un véhicule tout terrain aux différentes tendances conflictuelles, à condition que le sophrologue sache rester cohérent : tout ne se mélange pas n’importe comment pour faire une cuisine personnelle !

Au plaisir de nous retrouver nombreux à échanger sur ce sujet on ne peut plus d’actualité !

Martine Massacrier, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sophrologie et méditation (dimanche après-midi)

Préambule à la méditation

La méditation arrive en force depuis quelques temps par voie de magasines, livres, cours, internet, TV, etc. Et comme toutes pratiques non conventionnelles, donne lieu à dérives dans l’exploitation de ce « nouveau » filon.

Nouveau ? Certainement non.

Cette pratique est une discipline millénaire qui vient d’Orient, ou elle a fait ses preuves depuis la nuit des temps. S’il arrive que nous employons le mot « Bouddha », entendons bien qu’il s’agit de sa signification première : « être éveillé » et non initiateur d’une quelconque doctrine ou religion. En ce sens, nous sommes tous des bouddhas en germe.

La méditation a perduré jusqu’à franchir les frontières du monde occidental il y a déjà quelques décennies. Cependant, ce n’est que depuis quelques années qu’elle entre en force dans notre paysage.

 

Nous n’aurons pas pour objet d’en faire l’historique mais balayer rapidement plusieurs « techniques » pour savoir comment harmoniser  sophrologie et méditation avec fluidité et un abord totalement laïque.

Comment pratiquer au quotidien pour apprendre à se libérer de ses émotions toxiques, son stress, burn out, manque de sommeil ou de concentration, mal être, douleurs… et autres désagréments bien encombrants dont nous ne savons comment nous en défaire, y compris certaines maladies liées directement ou indirectement à ces états de tension.

C’est en ce sens que la méditation est en accord total avec nos pratiques de sophrologue.

 

Lorsqu’un évènement indésirable se produit ou simplement lorsque notre imaginaire le produit, nous devenons tendus et noués intérieurement et moins disponible à l’autre. De même lorsque nous attendons un événement désiré qui n’arrive pas. Nous accumulons ainsi au fil du temps un amas de toxines qui non seulement nous met sous tension, mais nous le communiquons malgré nous à notre entourage.

Pour apprendre l’art de vivre en toute sérénité, il nous faut trouver la cause de ces souffrances et celle ci ne peut être cherchée qu’à l’intérieur de nous.

La respiration est un des outils pour explorer la vérité sur soi-même. Nous connaissons de notre corps ce que nous en voyons de l’extérieur, mais qu’en est-il de l’intérieur ?

La respiration va être l’intermédiaire entre ce qui nous est connu et inconnu de nous, elle peut être consciente ou non, volontaire ou non.

L’esprit vagabonde le plus souvent dans le passé ou le futur, il ne veut pas se fixer dans le moment présent, il veut échapper à cette réalité et reste par conséquent sauvage, malheureux, hors d’atteinte.

Le travail sur la respiration va nous aider à revenir à la conscience de l’instant présent.

Nous verrons ensemble dans quelles conditions nous pouvons pratiquer au mieux avec plaisir et sous quelle forme. De là, la progression se fera par une pratique régulière fusse-t-elle de quelques minutes seulement par jour pour débuter.

 

Nous verrons combien elle est proche de certains exercices que nous faisons déjà en tant que sophrologue et à quel profil de patient il est opportun de le suggérer. Quels sont les exercices et la fréquence que nous sommes à même de leur soumettre

 

Bien évidemment l‘après midi sera consacré à plusieurs temps de pratiques sous diverses formes.

 

 

Fédération Française De Sophrologie (FFDS)

Association Loi 1901

 

22 Impasse Condorcet - 85000 La Roche sur Yon

Tel: 06 62 44 37 54

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

www.federation-sophrologie.org

                                                                                                                                                                   

______________________________________________________________________________

- Année 2016 -

 

Voici la fiche d’inscription pour l’année 2016.

Vous pouvez envoyer votre chèque dès aujourd’hui. Il ne sera encaissé qu’en janvier 2016.

 

Sont membres adhérents, les personnes non sophrologues ou en cours de formation... La cotisation annuelle est de 27 euros (revue envoyée par mail) ou 37 euros si vous souhaitez recevoir la revue par courrier

Sont membres titulaires, les sophrologues diplômés. La cotisation est fixée à 43 euros (revue envoyée par mail) ou 53 euros si vous souhaitez recevoir la revue par courrier.

 

Les changements d’adresse ou de numéro de téléphone, par exemple, doivent être réalisés par vos soins sur le site de la FFDS. Mais pour notre fichier, indiquez-les également sur cette fiche.

 

Bulletin d’adhésion à la FFDS à découper ou à recopier

 

Nom:                                                                                   Prénom:

 

Adresse/Code/Ville:

 

Téléphone:                                                                       E-mail:

 

 

SOPHROLOGUES

 

Je m’inscris à la FFDS en tant que…

membre Titulaire et verse la somme de 

membre Adhérent et verse la somme de 

et je souhaite recevoir la revue par mail

43 EUROS

27 EUROS

et je souhaite recevoir la revue par courrier postal

53 EUROS

37 EUROS

Entourez votre choix

Libellez le chèque au nom de la ‘Fédération Française De (FFDS)’

 

Pour obtenir une facture, merci d'envoyer votre demande à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

A envoyer à : Thierry Loussouarn, FFDS, 22 Impasse Condorcet, 85000 La Roche sur Yon



[1] Ces 4 qualités sont nommées les 4 incommensurables ou les 4 états sublimes ou les 4 attitudes vertueuses ou encore les 4 qualités ou pensées infinies dans le Bouddhisme et selon Thich Nhat Hanh les 4 composantes de l'amour véritable.

Editeur du site

Fédération Française de Sophrologie
22, Impasse Condorcet 85000
La Roche sur Yon
Tel / Fax : 07 62 36 82 11
Responsable éditorial : Thierry Loussouarn

Réalisation / Maintenance technique

Site réalisé par Dolmenhir Communication
14 rue du Comte Henri de Turenne - 56100 Lorient - France
Tél. 02 56 54 50 13
SIRET 414 529 404 00025 - RCS LORIENT 2011 A 241
CODE APE: 6201Z

Hébergement

Site hébergé en France par O2SWITCH
SARL au capital de 7500€
222-224 Boulevard Gustave Flaubert
63000 Clermont-Ferrand
RCS : Clermont-Ferrand - SIRET : 510 909 80700024 - TVA : FR35510909807


L'utilisateur du site Internet reconnaît disposer de la compétence et des moyens nécessaires pour accéder et utiliser ce site. Il reconnaît également avoir pris connaissance de la présente notice légale et s'engage à la respecter.

L'utilisateur est informé que lors de ses visites sur le site, un cookie peut s'installer automatiquement sur son logiciel de navigation. Un cookie est un élément qui ne permet pas d'identifier l'utilisateur mais sert à enregistrer des informations relatives à la navigation de celui-ci sur le site Internet. L'utilisateur pourra désactiver ce cookie par l'intermédiaire des paramètres figurant au sein de son logiciel de navigation.

L'utilisateur dispose d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui le concernent (article 34 de la loi " Informatique et Libertés ").
Pour l'exercer, l'utilisateur peut s'adresser auprès du Directeur de la publication visé plus haut.
Toute représentation totale ou partielle de ce site par quelque procédé que ce soit, sans l'autorisation expresse de l'exploitant du site Internet est interdite et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Il en est de même des éventuelles bases de données figurant sur le site Internet qui sont protégées par les dispositions de la loi du 11 juillet 1998 portant transposition dans le Code de la propriété intellectuelle (CPI) de la directive européenne du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Les marques de l'exploitant du site Internet et de ses partenaires, ainsi que les logos figurant sur le site sont des marques (semi-figuratives ou non) déposées.

Les liens hypertextes mis en place dans le cadre du site Internet en direction d'autres ressources présentes sur le réseau de l'Internet, et notamment vers ses partenaires ont fait l'objet d'une autorisation préalable expresse et écrite.

Les utilisateurs visiteurs du site Internet ne peuvent mettre en place un hyperlien en direction de ces sites sans l'autorisation expresse et préalable de l'exploitant du site Internet.

 

Politique de confidentialité

1. DÉFINITIONS

  • Données personnelles – toute information relative à une personne physique identifiée ou identifiable ;
  • Traitement – toute opération ou ensemble d’opérations effectuées sur des données personnelles ou sur des ensembles de données personnelles ;
  • Personne concernée – une personne physique dont les données personnelles sont en cours de traitement ;
  • Enfant – une personne physique de moins de 16 ans ;
  • Nous / nous (en capitales ou non) – Fédération Française de Sophrologie, éditeur du présent site internet.

2. PRINCIPES DE PROTECTION DES DONNÉES

Nous nous engageons à respecter les principes de protection des données suivants :

  • Le traitement est légal, juste, transparent. Nos activités de traitement ont des motifs légitimes. Nous considérons toujours vos droits avant de traiter les données personnelles. Nous vous fournirons des informations concernant le traitement sur demande ;
  • Le traitement est limité à l’objectif. Nos activités de traitement correspondent à l’objectif pour lequel les données personnelles ont été collectées ;
  • Le traitement est effectué avec un minimum de données. Nous collectons et traitons uniquement la quantité minimale de données personnelles requises à quelque fin que ce soit ;
  • Le traitement est limité avec une période de temps. Nous ne conserverons pas vos données personnelles plus longtemps que nécessaire ;
  • Nous ferons de notre mieux pour assurer l’exactitude des données ;
  • Nous ferons de notre mieux pour assurer l’intégrité et la confidentialité des données.

3. DROITS DU PROPRIÉTAIRE DES DONNÉES

Le propriétaire des données a les droits suivants :

  • Droit à l’information : vous avez le droit de savoir si vos données personnelles sont en cours de traitement, quelles sont les données collectées, d’où elles proviennent et pourquoi et par qui elles sont traitées ;
  • Droit d’accès : vous avez le droit d’accéder aux données collectées de / à votre sujet. Cela inclut votre droit de demander et d’obtenir une copie de vos données personnelles recueillies ;
  • Droit de rectification : vous avez le droit de demander la rectification ou l’effacement de vos données personnelles qui sont inexactes ou incomplètes ;
  • Droit d’effacement (ou droit à l’oubli) : dans certaines circonstances, vous pouvez demander que vos données personnelles soient effacées de nos archives ;
  • Droit de restreindre le traitement : certaines conditions s’appliquent, vous avez le droit de restreindre le traitement de vos données personnelles ;
  • Droit d’opposition au traitement : vous avez le droit de vous opposer au traitement de vos données personnelles, par exemple dans le cas du marketing direct ;
  • Droit de s’opposer au traitement automatisé : vous avez le droit de vous opposer au traitement automatisé, y compris le profilage ; et ne pas être soumis à une décision basée uniquement sur le traitement automatisé. Ce droit, vous pouvez l’exercer chaque fois qu’il y a un résultat du profilage qui produit des effets juridiques concernant ou vous affectant de manière significative ;
  • Droit à la portabilité des données : vous avez le droit d’obtenir vos données personnelles dans un format lisible par machine ou, si cela est faisable, comme un transfert direct d’un processeur à un autre ;
  • Droit de déposer une plainte : dans le cas où nous refusons votre demande en vertu des droits d’accès, nous vous fournirons une raison pour laquelle. Si vous n’êtes pas satisfait de la manière dont votre demande a été traitée, veuillez nous contacter ;
  • Droit à l’aide de l’autorité de surveillance : vous avez le droit à l’aide d’une autorité de surveillance et le droit d’autres recours juridiques tels que réclamer des dommages-intérêts ;
  • Droit de retirer votre consentement : vous avez le droit de retirer tout consentement donné pour le traitement de vos données personnelles.

4. DONNÉES COLLECTÉES

Informations que vous nous avez fournies
Cela peut être votre adresse e-mail, votre nom, votre adresse de facturation, votre adresse personnelle, etc., principalement les informations nécessaires pour vous fournir un produit / service ou pour améliorer votre expérience client. Nous enregistrons les informations que vous nous fournissez afin que vous puissiez commenter ou effectuer d’autres activités sur le site Web. Ces informations incluent, par exemple, votre nom et votre adresse e-mail.

Informations collectées automatiquement à votre sujet
Ceci inclut les informations stockées automatiquement par les cookies et autres outils de session, par exemple votre adresse IP. Ces informations sont utilisées pour améliorer votre expérience client. Lorsque vous utilisez nos services ou que vous consultez le contenu de notre site Web, vos activités peuvent être consignées.

Informations provenant de nos partenaires
Sans objet.

Informations accessibles au public
Nous pouvons collecter des informations à votre sujet qui sont publiquement disponibles.

5. UTILISATION DES DONNÉES PERSONNELLES

Nous utilisons vos données personnelles pour :

  • Vous fournir nos services. Ceci inclut par exemple l’enregistrement de votre compte; vous fournir d’autres produits et services que vous avez demandés; vous fournir des articles promotionnels à votre demande et communiquer avec vous relativement à ces produits et services; communiquer et interagir avec vous; et vous informer des changements apportés aux services ;
  • Améliorer votre expérience client ;
  • Remplir une obligation légale ou contractuelle.

Nous utilisons vos données personnelles pour des motifs légitimes et / ou avec votre consentement.

En raison de la conclusion d’un contrat ou de l’exécution d’obligations contractuelles, nous traitons vos données personnelles aux fins suivantes :

  • Pour vous identifier ;
  • Pour vous fournir ou vous offrir des produits ou services ;
  • Pour communiquer avec vous, que ce soit pour la vente ou la facturation de nos produits ou services ou pour vous transmettre des informations.

Sur la base d’un intérêt légitime, nous traitons vos données personnelles aux fins suivantes :

  • Pour vous envoyer des offres personnalisées* (de notre part et / ou de nos partenaires soigneusement sélectionnés) ;
  • Administrer et analyser notre clientèle (comportement d’achat et historique) afin d’améliorer la qualité, la variété et la disponibilité des produits / services offerts / fournis ;
  • Mener des enquêtes sur la satisfaction de nos clients ;
  • Tant que vous ne nous avez pas informés autrement, nous envisageons de vous proposer des produits / services similaires ou identiques à votre historique d’achat / comportement de navigation pour être notre intérêt légitime.

Avec votre consentement, nous traitons vos données personnelles aux fins suivantes :

  • Vous envoyer des bulletins d’information et des offres commerciales (de notre part et / ou de nos partenaires soigneusement sélectionnés) ;
  • Répondre à vos sollicitations sur nos produits et services ;
  • Nous traitons vos données personnelles afin de remplir les obligations découlant de la loi et / ou utiliser vos données personnelles pour les options prévues par la loi. Nous nous réservons le droit d’anonymiser les données personnelles recueillies et d’utiliser ces données. Nous n’utiliserons des données en dehors du champ d’application de cette politique que si elles sont anonymisées. Nous conservons vos informations de facturation et autres informations recueillies à votre sujet aussi longtemps que nécessaire à des fins comptables ou d’autres obligations découlant de la loi, dans la limite de 3 ans maximum.

Nous pourrions traiter vos données personnelles à d’autres fins qui ne sont pas mentionnées ici, mais qui sont compatibles avec l’objectif initial pour lequel les données ont été collectées. Pour ce faire, nous veillerons à ce que :

  • Le lien entre les finalités, le contexte et la nature des données personnelles est adapté à un traitement ultérieur;
  • Le traitement ultérieur ne nuirait pas à vos intérêts ;
  • Il y aurait une sauvegarde appropriée pour le traitement.

Nous vous informerons de tout traitement ultérieur et ses fins.

6. PERSONNES DISPOSANT D'UN ACCÈS AUX DONNÉES

Nous ne partageons pas vos données personnelles avec d'autres personnes ou entreprises. Dans certains cas où des données personnelles vous concernant seraient transmises à nos partenaires de confiance, afin de vous permettre de vous fournir le service ou d’améliorer votre expérience client, cela ne se fera jamais vous avoir préalablement consulté et recueilli votre consentement explicite.

Nous travaillons uniquement avec des partenaires de traitement capables d’assurer un niveau adéquat de protection de vos données personnelles. Nous divulguons vos données personnelles à des tiers ou à des fonctionnaires lorsque nous sommes légalement tenus de le faire. Nous pourrions divulguer vos données personnelles à des tiers si vous y avez consenti ou s’il existe d’autres motifs légaux.

7. SÉCURISATION DES DONNÉES

Nous faisons de notre mieux pour protéger vos données personnelles. Nous utilisons des protocoles sécurisés pour la communication et le transfert de données (tel que HTTPS). Nous utilisons l’anonymisation et le pseudonymage lorsque cela est approprié. Nous surveillons nos systèmes pour détecter d’éventuelles vulnérabilités et attaques.

Même si nous faisons de notre mieux, le risque zéro n'existe pas et nous ne pouvons pas garantir la sécurité de l’information à 100%. Cependant, nous nous engageons à informer les autorités compétentes des violations de données. Nous vous aviserons également s’il existe une menace pour vos droits ou intérêts. Nous ferons tout ce qui est raisonnablement possible pour prévenir les violations de la sécurité et aider les autorités en cas de violation.
Si vous avez un compte chez nous, notez que vous devez garder votre nom d’utilisateur et votre mot de passe secrets.

8. ENFANTS

Nous n’avons pas l’intention de recueillir ou sciemment recueillir des informations auprès des enfants. Nous ne ciblons pas les enfants avec nos services.

9. COOKIES ET AUTRES TECHNOLOGIES UTILISÉES

Nous utilisons des cookies et / ou des technologies similaires pour analyser le comportement des clients, administrer le site Web, suivre les mouvements des utilisateurs et collecter des informations sur les utilisateurs. Ceci est fait afin de personnaliser et d’améliorer votre expérience avec nous.

Un cookie est un petit fichier texte stocké sur votre ordinateur. Les cookies stockent les informations utilisées pour aider à faire fonctionner les sites. Seulement nous pouvons accéder aux cookies créés par notre site Web. Vous pouvez contrôler vos cookies au niveau du navigateur. Choisir de désactiver les cookies peut vous empêcher d’utiliser certaines fonctions.

Nous utilisons des cookies aux fins suivantes :

  • Cookies nécessaires : ces cookies sont nécessaires pour que vous puissiez utiliser certaines fonctionnalités importantes sur notre site Web, telles que la connexion. Ces cookies ne collectent aucune information personnelle ,
  • Cookies de fonctionnalité : ces cookies fournissent des fonctionnalités qui rendent l’utilisation de notre service plus pratique et permettent d’offrir des fonctionnalités plus personnalisées. Par exemple, ils peuvent se souvenir de votre nom et de votre adresse e-mail dans des formulaires de contact, de demande de devis ou d'assistance, de commentaires. Vous n’avez donc pas besoin de ressaisir cette information la prochaine fois que vous utilisez ces formulaires ;
  • Cookies analytiques: ces cookies sont utilisés pour suivre l’utilisation et les performances de notre site Web et de nos services.

Vous pouvez supprimer les cookies stockés dans votre ordinateur via les paramètres de votre navigateur. Vous pouvez également contrôler certains cookies tiers en utilisant une plate-forme d’amélioration de la confidentialité. Pour plus d’informations sur les cookies, visitez allaboutcookies.org.

Nous utilisons Google Analytics pour mesurer le trafic sur notre site Web. Google a sa propre politique de confidentialité que vous pouvez consulter ici. Si vous souhaitez désactiver le suivi par Google Analytics, consultez la ici. Si vous souhaitez désactiver le tracking Google Analytics, visitez la page de désactivation de Google Analytics.

10. ACCÈS À VOS INFORMATIONS PERSONNELLES / DROIT À L’OUBLI

Conformément aux dispositions européenne RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données personnelles), vous pouvez accéder à vos données personnelles et les supprimer totalement en nous adressant votre demande.

GÉRER MES DONNÉES PERSONNELLES

Vous pouvez également demander l’envoi, la modification ou la suppression de vos données personnelles en nous adressant votre demande soit par écrit soit via notre formulaire de contact.

11. INFORMATIONS DE CONTACT

Pour toute question à propos de cette politique de confidentialité, vous pouvez trouver nos coordonnées dans la page des mentions légales.

12. MODIFICATIONS DE CETTE POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ

Nous nous réservons le droit d’apporter des modifications à cette politique de confidentialité.
Dernière modification 27 janvier 2020.

Evénements à venir

02
Aoû
Date : 2 août 2024

15
Aoû
Date : 15 août 2024

Contactez nous

Fédération Française de Sophrologie
22, Impasse Condorcet 85000
La Roche sur Yon
Tel / Fax : 07 62 36 82 11
Envoyer un mail

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner